Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2019 2 26 /11 /novembre /2019 22:25
Essai nouvelle Audi S7 Sportback 2019

Après l’arrivée sur le marché français de la seconde génération d’Audi A7 Sportback en février 2018, la marque aux quatre anneaux a lancé en 2019 la nouvelle Audi S7. Elle était attendue des amateurs de berlines sportives.

 

La nouvelle Audi S7 Sportback abandonne le V8 essence au profit d’un V6 3l TDI de 349 chevaux associé à une boite de vitesse automatique à 7 rapports. Oui il s’agit bien d’un diesel. Les puristes pourront se tourner vers l’Audi A7 Sportback 55 TFSI de 340 chevaux ou vers la plus radicale Audi RS7 Sportback de 600 chevaux tout juste commercialisée ; toutes deux carburant au super.

 

Hormis lors des phases de démarrage à froid, il est difficile de deviner au son du moteur que cette S7 Sportback roule au mazout. Audi a, en effet, réalisé un tour de force. Grâce à un circuit acoustique passant par la structure du châssis, la nouvelle S7 Sportback émet un bruit de gros V8 américain sans que celui-ci ne soit trop présent à bord, juste ce qu’il faut.

Au volant, les relances en ligne droite sont impressionnantes grâce au couple camionesque de 700Nm. Elles sont légèrement en retrait en sortie de courbe, ce qui est dû au fait que la transmission à du mal à faire passer le couple aux quatre roues malgré la présence du célèbre système Quattro. Le conducteur pourra toutefois profiter des quatre roues directionnelles pour réaliser des passages rapides en courbe.

 

Le compromis tenue de route / confort obtenu par Audi sur cette S7 est excellent. Les  occupants de l’Audi S7 Sportback peuvent cumuler conduite sportive et le bon confort d’une grande berline. L’espace dévolu aux passagers est très bon pour quatre adultes. La cinquième place au centre de la banquette est moins agréable en raison de la présence d’un important tunnel de transmission.

D’ailleurs, question équipements de confort ou d’aide à la conduite, la S7 Sportback n’a rien à envier à sa grande sœur A8 en ayant recourt à la longue liste d’option comme sur tout véhicule d’outre-Rhin. Audi propose entre autre l’un des systèmes de conduite semi autonome les plus abouti du marché. Seul l’intégration des radars de part et d’autre des anneaux sur la calandre béante sont peu esthétiques. De plus, ceux-ci sont vulnérables en cas de petits chocs en ville.

 

Sur cette nouvelle génération de S7 Sportback, Audi a réussi à moderniser les somptueuses lignes de la première génération. En effet, la S7 Sportback conserve sa ligne de coupé cinq portes avec un long capot et un hayon parfaitement intégré. La poupe garde son style distinctif, Audi y intégrant des feux dynamiques reliés par un bandeau rouge. Dommage, les quatre sorties d’échappement sont fictives.

A l’avant, la calandre est plus anguleuse. Audi propose aussi des phares au laser procurant un meilleur éclairage que les phares matrix LED.

 

A bord, l’Audi S7 Sportback reprend la présentation personnalisable des autres Audi A7 Sportback avec 3 grands écrans digitaux comme sur les dernières productions de la marque (Audi A6, A8, Q8 ou e-tron). La qualité des matériaux ou de l’assemblage est d’un très haut niveau, au-delà de ce qui est proposé par Mercedes par exemple.

 

La nouvelle Audi S7 Sportback fait payer fort ses grandes qualités : à partir de 93 280,00 €, c'est-à-dire plus cher qu’une BMW M550 d disposant de 400 chevaux.

 

L’Audi A7 Sportback est probablement l’un des meilleur coupé 5 portes diesel du moment pour qui a un compte en banque le permettant.

Essai nouvelle Audi S7 Sportback 2019
Essai nouvelle Audi S7 Sportback 2019
Partager cet article
Repost0

commentaires